Mot du Pasteur Mars 2014

Mot biblique : »A l’amour que vous aurez les uns pour les autres, on vous reconnaitra pour les disciples»

Jean 10, 38

Mot du pasteur

Cette injonction du Christ fait écho avec ce qui se passe dans le monde. Comment nous situons nous face à tel ou tel conflit ? Qui et comment sommes nous prêt à accueillir ? Telles ces personnes qui fuient le despotisme dans leur pays ? Aujourd’hui, encore riche de nos prières des peuples dans la paix lors de la rencontre de Taizé, nous mettons des noms et visages sur des personnes qui maintenant sont en grande souffrance. Parce qu’appelés par le Christ à aimer, parce que vivants de ce partage de paix d’il y a quelques mois, nous ne pouvons pas rester de marbre face aux tragédies qui se vivent actuellement en Ukraine. Ces prochaines semaines, ces prochains mois seront, je l’espère l’objet d’une mobilisation d’entraide, car c’est bien là, aujourd’hui et maintenant qu’il s’agit d’être disciple.

Evelyne Schaller

Méditation pour le temps du carême

Le carême est un temps de marche. Il est pour ceux qui connaissent la nécessité d’avancer pour éviter l’enlisement. Pour le croyant aussi, le carême invite à marcher : un pas chaque jour. Un pas chaque jour, un pas d’Evangile chaque jour jusqu’à ce que le cœur, l’esprit, le corps, l’être tout entier soit transformé, grandissant jusqu’à la taille adulte, en Jésus Christ.

Voici donc le temps de marcher chaque jour, jusqu’à Pâques, avec la Parole d’Evangile. Une Parole pour insuffler l’air nouveau, une parole soufflant sur notre vie pour mettre debout. Quarante jours, comme une traversée du désert, où il faut marcher coûte que coûte, pour passer à l’être nouveau pétri d’Evangile, à la suite du Christ. (D’après une prière de Charles Singer)

« Viens et suis –moi. »