Mot du Pasteur Mai 2014

MOT BIBLIQUE
« Il n’y a plus ni juif, ni grec, il n’y a plus ni esclave, ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme ; car tous vous n’êtes qu’un en Jésus Christ. » Galates 3, 28

Mot du pasteur : Nous allons entamer ce mois de mai avec la fête paroissiale, ce dimanche 11 mai.
Notre thème « des traces sur nos chemins» se déclinera en textes spirituels, chants et sketches. Puis ce seront les jeux autour de nos traces, traces d’hommes, traces d’animaux, traçabilité…Une nouvelle façon de vivre ensemble l’Eglise et marcher dans sa diversité.

Méditation : Des traces dans le sable

« Dans la nuit de NOEL, j’ai eu un songe
J’ai rêvé que je cheminais sur la plage en compagnie du SEIGNEUR
J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à ce jour,
Où passait le film de ma vie
Surgissaient des traces sur le sable
L’une étaient la mienne et l’autre était du Seigneur.
Ainsi nous continuions à marcher
Jusqu’à ce que tous mes jours fussent achevés.
Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière.
J’ai retrouvé alors qu’en certains endroits
Il y avait seulement une empreinte de pied
Et ces lieux coïncidaient justement avec les jours
Les plus difficiles de ma vie,
Les jours de plus grande angoisse et de plus grande peur
Et de plus grande douleur.
J’ai donc interrogé :
«Seigneur, tu as dit que tu étais avec moi tous les jours de ma vie
Et je t’ai fait confiance pour chaque jour et son lendemain.
Mais pourquoi m’as-tu laissé seul dans les pires moments ?»
La réponse de Dieu fut à la hauteur de la confiance que j’avais placée en lu, car Le Seigneur me répondit :
«J’ai promis d’être avec toi tout au long de la route. J’ai promis de ne jamais t’abandonner. Je t’aime, tu es précieux pour moi.
Les jours où tu ne vois qu’une trace sur le sable furent ces jours où je t’ai porté dans mes bras…» »

texte d’ Ademar de BORROS, poète brésilien :