Mot de la Paroisse Mois de Septembre

« La vie est dure » disait récemment une résidente en EHPAD. C’est vrai, ça semble quelque fois compliqué ou exténuant. La vie peut même devenir pesante, angoissante, voire obscure. En tout cas, ce n’est pas un long fleuve tranquille. Tantôt, je garde la joie de vivre, tantôt, j’ai l’impression de ne plus pouvoir avancer…

En Deutéronome 30 versets 15 à 20, les Israélites, sortis de l’esclavage en Égypte et en route vers la terre promise, sont placés devant un choix : pour la vie et le bonheur ou pour la mort et le malheur. « Je place devant vous la vie et la bénédiction d’une part, la mort et la malédiction d’autre part. Choisissez donc la vie, afin que vous puissiez vivre, vous et vos descendants. »

Sur le chemin qui mène à la vie, à la paix, il y a des batailles à livrer. Exercer négativement son pouvoir en manifestant du désaccord, de l’opposition, du refus, voire de la destruction ou investir de l’énergie positive en direction de ce qui favorise et épanouit la vie ? Au lieu de maudire les ténèbres, laisser entrer un peu de lumière, opter pour ce qui apporte du bien-être à mes proches, mes voisins, mes amis, et même mes ennemis…

Alors, prenons cette décision de choisir la vie, ma vie, notre vie, en cessant de manœuvrer, calculer, éviter, ignorer… Jour après jour, veillons à bien orienter la trajectoire de notre parcours terrestre. Choisissons donc la vie !

Les élections au Conseil Presbytéral ont eu lieu et l’équipe a accueilli quatre nouveaux membres : EROE Patricia, FROELICH Marc, IMMELE Muriel et SCHOTT Roland. Nous voilà donc à dix avec ceux qui sont déjà rodés : CADE Raphaël, HALTER Nathalie, MAURER Madeleine, SCHWARTZ Pierre, WEBER Bernard et WITTENMEYER Nathalie. DIEMER Roger reste en tant que receveur de la paroisse, mais nous regrettons le départ de BUCHER Jean-Luc et de GANGLOFF René tout en les remerciant pour le chemin parcouru et ce que nous avons partagé avec eux.

Nous tous, de près ou de plus loin rattachés à la vie paroissiale, nous sommes appelés à choisir la vie, à nous porter dans la prière, à nous accueillir les uns les autres, à nous pardonner quand nous dérapons, à nous mettre à l’écoute de la Parole et à l’écoute de ceux qui croisent notre route. Choisissons donc la vie !