Mot du Pasteur – Avril 2013

Mot biblique : « Poursuivez dons votre route dans le Christ, Jésus le Seigneur, tel que vous l’avez reçu ; soyez enracinés et fondés en lui, affermis ainsi dans la foi telle qu’on vous l’a enseignée, et débordants de reconnaissance. » Colossiens 2, 6 à 7

 

Mot du pasteur : Edito Ami printemps 2013

 

Nos catéchumènes vont bientôt découvrir le Retable d’Issenheim et l’association Colmarienne ESPOIR .

Le célèbre triptyque du Musée d’Unterlinden est en général bien connu. Nous avons tous au moins une des peintures de Matthias Grünewald en tête : annonciation faite à Marie dans ce bel or et rouge accompagnée du chœur des anges musiciens, crucifixion avec ce corps torturé par la douleur, la chair meurtrie d’échardes, les doigts allongés et tordus, ou encore cette lumineuse résurrection, peinture avant-gardiste  pour ce 16 ème siècle.

L’autre rendez-vous de la journée KT , l’Association ESPOIR , est bien moins connue !

Qu’est ce que c’est ? Un lieu d’engagement protestant pour les blessés de la vie. Depuis 40 ans, l’association initiée par le pasteur Rodenstein  vient en aide auprès des démunis, des laissés pour compte de nos systèmes économiques.

C’est sans doute un « tableau »  moins célèbre que le retable, néanmoins, ils ont quelque analogie.

En effet, le Retable était à sa manière, dans le couvent des Antonins, ce que sont aussi aujourd’hui les locaux, les salariés et amis d’ESPOIR : accueillir celles et ceux qui souffrent dans le corps et l’âme, sans distinction aucune, leur offrant écoute, contemplation, silence, permettant des moments d’exaltations et de colère, de tristesse, mais aussi de joies et de paix retrouvées.

Tableau et œuvre caritative sont de ces traces du Sacré, qui agissent en nous, faisant germer l’espérance et, l’amour et la foi.

 

Mot du Pasteur – Mars 2013

Mot biblique : « Ce n’est pas le Dieu des morts mais le Dieu des vivants. En effet tous sont vivants sous son regard. »Luc 20, 38

 

Mot du pasteur : Nous voila au début de ce mois de Mars. Le froid de l’hiver est encore présent, les cimes enneigées mais le soleil est puissant, il réchauffe la terre et les premières fleurs sortent de terre.

Notre marche de carême se terminera ce même mois, puisque  déjà la Semaine pascale est à notre porte.

Mars se terminera avec elle et nous célébrerons la Vie au dimanche de Pâques au 31 de ce mois !!

Mot du pasteur – Février 2013

Mot biblique : « Prends garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres» Luc 11,35

Mot du pasteur : Prière pour cheminer dans le temps du Carême

Route de carême

 

Seigneur, mon Dieu, depuis toujours

Tu chemines avec moi.

Tu es l’ami de mes jours de soleil

Et de mes nuits de brouillard.

Toi, jamais tu ne m’abandonneras,

Tu es la lumière qui m’éclaire,

Même au cœur des ténèbres.

Tu es la source qui rafraichit,

Qui coule en moi et me redonne vie.

Ton amour pour moi est si grand que même la mort ne t’arrête pas.

Tu es le chemin, tu es la vie nouvelle !

Donne-moi Seigneur, sur ma route de carême d’oser vivre ta parole

Celle qui donne la vie, celle qui ouvre l’horizon, celle qui repousse les ténèbres

Celle qui met l’homme debout.

Donne-moi Seigneur

Sur ma route de carême d’oser partager ta parole

Avec humilité et vérité.

Mot du pasteur – Janvier 2013

Mot biblique : « Tu me fais connaitre le chemin qui conduit à la vie. Quand tu es là, la joie déborde, auprès de toi le bonheur ne finit pas ! » Psaume 16, 11

Mot du pasteur : Y aura-t-il de bons anges sur notre route de 2013 ?

Ils étaient plus d’une vingtaine, sur l’autel de notre église ce soir de Noël, éclairés par des bougies, rayonnants de par leur simplicité. Les jeunes mains habiles avaient confectionné leurs ailes, et orné leurs têtes d’une couronne végétale. Messagers de Noël en leur temps, ils accompagnent maintenant la nouvelle année puisque chaque catéchumène a emporté le sien. Mais faire un ange, c’est une chose, se laisser guider et accompagner s’en est une autre.

Il est ainsi pour chacun et chacune d’entre nous ! Que reste-t-il des messagers de la Bonne Nouvelle dans nos vies après ces temps de lumière, de vœux, de joie ? Y aura t-il encore de bons anges sur notre route de 2013 ? Pour bien les reconnaitre il faut être vigilant, car le « bon ange « n’est jamais celui qui vient au devant de nos désirs pour les satisfaire. Par contre, il est celui qui les creuse pour nous inviter à la création, à la créativité et à l’amour. Si nous sommes des impatients, pris par le vertige de nos moyens de communications et par le mal de nos sociétés qui exigent tout et tout de suite, l’ange se fera invisible .De même, si nous restons insensibles à la souffrance de l’autre, nous n’avons aucune disposition pour accueillir le « bon ange », point de place dans notre auberge pour le miracle de la vie. Bonne nouvelle : c’est pourtant lui, souvent dans le regard d’un de nos semblables, qui illumine soudain l’âme et réchauffe le cœur pour y semer des ferments de patience, des graines de générosités, des désirs d’espérance et de bonté.

_MG_1095