Mot du Pasteur Mars 2017

Mot biblique : « Debout devant les cheveux blancs, honore le vieillard, crains le Seigneur ton Dieu, je suis le Seigneur. »

Lévitique 19,30

 

Mot du pasteur*

1e Mars : mercredi des cendres, début du temps de carême.

Plus sans doute dans les communautés catholiques mais aussi protestantes, ce mot rime avec  « jeûne ».

Jeûner, combien de fois nous l’a t on répété, c’est manger moins, se priver, faire des sacrifices, diminuer les plaisirs quotidiens, et faire ainsi route sur le chemin vers la croix  et son ultime : la résurrection au matin de Pâques.

O n comprend que le carême ait triste réputation : adieu beignets, crêpes, chocolats, friandises, c’est l’heure de serrer la ceinture.

Mais si jeûner c’était avant tout donner !

Donner le pain à celui qui a faim, du vrai pain, même s’il faut pour cela diminuer ma ration, l’ôter de ma table ?

Par-vagues-successives-deplaces-camp-Bentiu-violences-intercommunautaires-embrasent-Soudan-Sud-depuis-decembre-2013_0_1400_910

En cette année 2017, le carême commence avec un cri d’alerte : Une famine menace !

Ce n’est pas le premier, ca ne sera pas le dernier mais il est toujours temps de réagir et de se demander, lorsque nous mangeons, si l’autre, celui qui est loin souvent loin de nos pensées, loin de nos sentiment, loin de nos tables, oui si l’autre a assez ?

 Une famine menace : le Nigéria et le Sud Soudan sont actuellement menacés par une famine sévère qui met en péril la santé et la vie de plusieurs millions de personnes.
Les causes ? Le changement climatique frappe durement la région par une sécheresse aigüe. Le ravage soutenu par le groupe islamiste Boko Haram dans le Nord du Nigéria et la guerre civile persistante au Soudan du Sud empirent la situation.
Que faire ? Nos partenaires sur place, l’Église de la fraternité au Nigéria (EYN) et la Fédération des Églises du Sud Soudan (SSCC), se battent avec un programme de nutrition grâce au soutien de Mission 21.

Si vous entrez réellement en carême aujourd’hui, c’est-à-dire en compassion  de l’autre comme Celui qui nous a aimé jusqu’au bout, alors ne passer pas à coté de l’affamé, partagez votre pain et donnez.

Vous pouvez aider en  envoyant un chèque intitulé « Famine Nigéria/Sud Soudan » libellé à l’ordre de Commission missionnaire à
UEPAL service Mission
1 bis quai Saint-Thomas
BP 800 22
67081 Strasbourg cedex

Pour toute information complémentaire, appelez au 03 88 25 90 30 ou écrivez-nous : mission@uepal.fr.

Au nom des bénéficiaires, un grand merci d’avance pour votre soutien !